User review spotlight: Ultima IV: Quest of the Avatar (DOS)

Home Alone (SNES)

Published by
Developed by
Released
Also For
...
MobyRank
100 point score based on reviews from various critics.
4.3
MobyScore
5 point score based on user ratings.

User Reviews

There are no reviews for this game.


Our Users Say

Category Description MobyScore
Gameplay How well the game mechanics work (player controls, game action, interface, etc.) 4.2
Graphics The quality of the art, or the quality/speed of the drawing routines 4.2
Personal Slant How much you personally like the game, regardless of other attributes 4.0
Sound / Music The quality of the sound effects and/or music composition 4.5
Story / Presentation The main creative ideas in the game and how well they're executed 4.5
Overall MobyScore (4 votes) 4.3


The Press Says

MobyRanks are listed below. You can read here for more information about MobyRank.
83
The Video Game Critic
Much like the movie, Home Alone for the SNES is a light-hearted romp that will bring out the kid in you.
75
Joystick (French)
En ce qui concerne les graphismes, là les choses sont un peu différentes puisqu'ils sont d'une manière générale assez pauvres, les pièces de la maison ne sont guère garnies de fioritures, ce qui est un peu gênant. Pas très riche non plus au niveau de l'action, Home Alone est un jeu agréable mais qui ne va pas très loin, pas suffisamment en tout cas pour chambouler le classement des meilleurs jeux sur Super Famicom.
37
1UP!
L'impression initiale, qui nous vient dès l'écran titre, vide au possible, et qui ne nous quitte plus par la suite, est celle d'un jeu sans la moindre envergure, un produit vite torché pour être à la disponibilité des fans du film et des consommateurs, à temps pour Noël. Il en fait juste assez pour produire une apparence, pour façonner une parodie d'hameçon à laquelle des dents affamées finiront bien par mordre. Mais déjà, au bout de quatre niveaux qui sont quatre fois la même chose, il nous lâche, le jeu est terminé. Bravo, au revoir, on ferme. Il n'est jamais vraiment ennuyeux la première fois, mais il ne donne aucun véritable plaisir; il nous tient juste par la curiosité, celle propre à tout jeu vidéo. La seconde fois n'a pas lieu.