User review spotlight: Carmageddon (DOS). Released in 1997.

Darksiders II (Xbox 360)

Darksiders II Xbox 360 Screen from the introduction

MISSING COVER

Published by
Developed by
Released
Also For
82
MobyRank
100 point score based on reviews from various critics.
...
MobyScore
5 point score based on user ratings.

User Reviews

There are no reviews for this game.


Our Users Say

Category Description MobyScore
Acting The quality of the actors' performances in the game (including voice acting). 4.0
AI How smart (or dumb) you perceive the game's artificial intelligence to be 4.0
Gameplay How well the game mechanics work (player controls, game action, interface, etc.) 4.0
Graphics The quality of the art, or the quality/speed of the drawing routines 4.0
Personal Slant How much you personally like the game, regardless of other attributes 4.0
Sound / Music The quality of the sound effects and/or music composition 4.0
Story / Presentation The main creative ideas in the game and how well they're executed 4.0
Overall MobyScore (1 vote) 4.0


The Press Says

MobyRanks are listed below. You can read here for more information about MobyRank.
90
RPG Site
Darksiders II is a brilliant game with little problems that ruin the overall game’s experience. Rather than sticking to one genre and its mechanics, the game borrows features, systems, and ideas from various genres and games to form an insane mixture of action, role-playing, looting, and more. Heck, it even has third-person shooting! Oddly enough, what could’ve been a recipe for disaster comes together to form a redefinition and refinement of what has come previously. Darksiders II, being a mixture of many things, doesn’t perfect the formula or invent something new. Instead, its success lies in the great execution of the various aspects it borrows. The question remains, will you wait until Death takes you, or do you accept it with open arms?
90
Hardcore Gamer Magazine
With Darksiders II, the franchise has cemented itself as an essential property among the likes of Devil May Cry and God of War. Even with the scale increasing in practically every area, the game manages to be less intimidating than its predecessor. The story certainly needs improvement, but the gameplay will always remain the main draw. A testament to a talented development team who takes pride in their craft, Darksiders II has revolutionized a series that debuted just two years ago.
90
GamesCollection
Darksiders 2 non si offre di rinnovare la formula degli action adventure ma fà seguito ad un grande gioco con un gioco altrettanto bello, longevo, divertente, profondo e dal gameplay avvincente, non gli manca proprio nulla. Non è esente da piccoli difetti grafici o da un pò di confusione nei combattimenti più ricchi di nemici, ma non gli si può recriminare nulla. Consiglio l’acquisto a tutti gli amanti del genere e a tutti quelli che vorranno passare tante ore piacevoli in attesa dell’autunno! Che Morte vi Colga (virtualmente)!
90
newbreview.com
Darksiders II manages to improve on it’s (already very good) predecessor in almost every way. It may not necessarily do anything new, but that doesn’t matter. If you like adventure games then do yourself a favour and pick this game up.
85
4Players.de
Ja: Vigil lässt sich für mein Empfinden etwas zu viel Zeit, bevor man endlich zur Sache kommt. Doch nachdem Tods Abenteuer erst einmal Fahrt aufgenommen hatte, kam ich nicht mehr vom Pad los, bis der Name seines Bruders reingewaschen wurde. Und was war das unter dem Strich für ein Abenteuer: Die Auseinandersetzungen hätten zwar auch abseits der Zwischen- oder Endbosse fordernder sein können, doch letztlich erfüllt das dynamische sowie mit Kombos sowie Spezialattacken gefüllte Kampfsystem seinen unterhaltenden Zweck - zumal es nur eine vergleichsweise kleine Facette des Darksiders-Mosaiks darstellt. Die Erforschung, der geschickte Einsatz der zur Verfügung stehenden Fähigkeiten, die fordernden Umgebungsrätsel, die dem Hack&Slay à la Diablo entliehene Gegenstands-Sammelwut : Das alles ist mindestens genauso wichtig und wurde sehr gut miteinander verknüpft - und das, ohne den Bezug zu dem zu verlieren, was Krieg im ersten Darksiders ausgezeichnet hat.
85
XboxFrance
Plus riche, plus beau, plus intense et plus long que son prédécesseur, Darksiders II est une incontestable réussite. Reprenant la formule entraperçue dans le premier volet, les développeurs de Vigil Games sont parvenus à transcender l'expérience dans pratiquement tous les domaines, offrant une aventure épique de longue haleine ou exploration et combats font bon ménage. Les ajouts au niveau du gameplay, notamment les nombreuses composantes de RPG, contribuent à rendre l'expérience plus jouissive et à gommer ses principaux défauts (technique parfois défaillante, scénario confus, caméra capricieuse) au point de faire de Darksiders II le compagnon idéal en cette rentrée 2012 !
80
Gamekult
Au lieu de s'en tenir à la recette de base de leur premier jeu, les développeurs de Vigil Games ont préféré offrir aux joueurs un Darksiders II étonnamment remanié, avec de gros efforts sur la sensation d'exploration, la personnalisation du héros et l'intégration d'une économie dignes d'un RPG ou d'un hack and slash porté sur le loot. Il est pourtant regrettable que le rythme de l'aventure et la consistance du scénario en aient pâti, tout comme il est dommage de retrouver des soucis (caméra, ergonomie, bugs, problèmes d'affichage) déjà présents dans l'opus de Guerre. On pestera aussi gentiment sur la volée de DLC répartis entre les enseignes ou toujours en préparation, mais cela n'empêche au final pas d'apprécier un jeu d'envergure, à la fois riche, ambitieux et doué pour transformer un patchwork d'idées de la concurrence en une belle réussite formelle.
80
Gaming since 198x
Passé les premières impressions d'une copie de Prince of Persia, on se laisse entraîner par l'histoire et il est difficile de poser la manette une fois avancé. Cet épisode a su bâtir sur les fondations du premier et a résolu la plupart des problèmes de son prédécesseur malgré des décors parfois un peu confus.
80
GNT - Generation Nouvelles Technologies
On peut aisément qualifier Darksiders 2 d'une suite intelligente, en raison de la conservation de l'héritage du premier épisode qui était déjà excellent, ainsi que l'ajout de nouvelles fonctionnalités de gameplay provenant des jeux de rôle et autres hack'n slash. Cette dimension supplémentaire s'offre avec une liberté d'action plus exacerbée, se répercutant sur une durée de vie bien plus conséquente. En somme, en dépit de quelques lacunes mineures, Darksiders 2 reste une valeur incontournable en son genre.
80
Jeuxvideo.com
Encore sous le charme du premier volet, on en attendait certainement trop de ce Darksiders II. Au final, ses petits défauts nous sautent aux yeux et nous empêchent de céder sans retenue aux charmes de Death. Ne perdez pas tout espoir, même si elle n'est pas à la hauteur de son aîné, cette suite nous propose une aventure qui mérite amplement le détour et qui ravira les amateurs de loots, de combats effrénés et de voyages inter-dimensionnels.
78
Xbox360Achievements
Darksiders II may not be the world-destroying beast we hoped it would be, but that doesn’t mean it’s not enjoyable. Whether you are jumping around on ledges, exploring the overworld, puzzling through dungeons or waving your massive axe around, there’s a fun, rewarding adventure to be had. Only poor pacing and a lack of new ideas lets it down.
70
Realm of Gaming
Overall, I think this game is a nice addition to anyone that likes a good story or is just a fan of adventure games, they will certainly not be disappointed by what Darksiders II has to offer. Although the replay value may not be as high as it could be, this is definitely worth a try.
60
Xboxygen
On attendait beaucoup de Darksiders 2 et peut-être même un peu trop. Darksiders avait placé finalement la barre bien haut et le climax final méritait mieux qu’une histoire dérivée inutile sur un autre cavalier de l’Apocalypse. Vigil Games s’est finalement reposé sur sa remarquable direction artistique en oubliant de peaufiner avec la même attention son histoire et ses personnages. Malgré ses écueils, Darksiders 2 garde une certaine aura, une certaine ambiance, des combats dynamiques et un système de loot particulièrement plaisant qui parviennent à sauvegarder l’intérêt du joueur. A la fin du périple de Death, il ne restera que la vague impression d’avoir passé un bon moment, un bon moment qui disparaîtra aussitôt la console éteinte. On attendra maintenant d’avoir la suite de l’histoire de Guerre en espérant éviter de subir les tribulations passées des deux autres cavaliers...