Current MobyGoal: Help us reach 250 documented ZX81 Games

Need for Speed: The Run (Xbox 360)

missing cover art
63
MobyRank
100 point score based on reviews from various critics.
4.2
MobyScore
5 point score based on user ratings.

User Reviews

There are no reviews for this game.


Our Users Say

Category Description MobyScore
Acting The quality of the actors' performances in the game (including voice acting). 4.0
AI How smart (or dumb) you perceive the game's artificial intelligence to be 4.0
Gameplay How well the game mechanics work (player controls, game action, interface, etc.) 4.0
Graphics The quality of the art, or the quality/speed of the drawing routines 4.0
Personal Slant How much you personally like the game, regardless of other attributes 4.5
Sound / Music The quality of the sound effects and/or music composition 4.5
Story / Presentation The main creative ideas in the game and how well they're executed 4.5
Overall MobyScore (2 votes) 4.2


The Press Says

MobyRanks are listed below. You can read here for more information about MobyRank.
100
The Video Game Critic
Need for Speed: The Run is so good I can barely believe it. It's fun to make a little progress each night, but be forewarned you may find yourself up till 2AM.
72
360 LIVE
Für Serien-Fans enttäuschend.
70
GamingLives
At the end of the day, Need for Speed is an interesting take on the racing genre. It tries some new things that don’t really pay off, such as the narrative-led racing and a poor checkpoint system, but when it works and you finally gel with the game, there’s a great deal of fun to be had. Combine that with some wonderful graphics and you have a game that had the potential to be great, but unfortunately fell just short of the mark and ended up as merely 'good'. Nice try, EA, but it’s just not quite there.
70
Jeuxvideo.com
Need for Speed : The Run est en quelque sorte le Battlefield des jeux de courses. Beau, spectaculaire, grisant par moments, il est plaisant à jouer et laisse un souvenir assez intense de courses plus variées que prévues. Malgré une frustrante linéarité et des scripts un peu trop nombreux, en dépit d'une police très timide et du système de flash-back peu convaincant, le jeu d'EA Black Box est une très bonne distraction pour les amateurs de courses arcades.
68
Gamesbeat
In the end, game play and environment don’t win out in a race against the atrocious story and the too-happy-to-reset flaw.
66
Canadian Online Gamers Network
While it is the standard NFS formula, the bulk of the gameplay is strong and the story has all the potential in the world to make this a truly great experience. For some crazy reason, the promise of the story is never realized though and you are left with a point-to-point racing game that becomes tedious and frustrating in the last half of the game. Sure, The Run looks and sounds great but great presentation value isn’t enough. Beyond the main campaign there are some mild thrills in a set of challenges and decent set of online options that help to add some replayability to the game but the frustration of some cheap gameplay elements and poor design outweighs any entertainment value.. It is all a real shame because this one could have been so amazing.
65
XboxFrance
Au final, Need for Speed : The Run se pose comme une semi-déception. Véritablement sympathique dans son concept et techniquement réussi, le jeu signé Blackbox pèche malheureusement par de multiples soucis : flashbacks qui se déclenchent intempestivement, IA pas tout à fait au point, scénario sous-développé, durée de vie ridicule. Autant d'erreurs qui font de ce nouveau NFS un bon jeu mais pas la petite bombe que l'on attendait. C'est dommage, tout ce que l'on avait vu du jeu jusqu'à maintenant nous avait véritablement enchanté. Là, il nous reste un petit goût amer en bouche, un sentiment d'inachevé plutôt énervant. Dommage.
65
Jeux Vidéo Network
En plus de quelques bonnes idées de mise en scène, la traversée scénarisée des Etats-Unis à bord de voitures de rêve que propose Need for Speed: The Run a un charme indéniable. Le titre ne parvient cependant pas à marquer les esprits, la faute à un scénario très pauvre et à une durée de vie famélique.
60
GNT - Generation Nouvelles Technologies
Need For Speed The Run apporte quelques bonnes sensations en courses mais ne se révèle pas être le volet sauveur de la franchise, celui qui fera oublier ses dérives. Le titre se contente de peu, même si le spectacle est au rendez-vous. La police se révèle inexistante, vos adversaires un peu étranges, et la durée de vie vient plomber l'ensemble. Mais on apprécie également la diversité des challenges, la visite des Etats-Unis et le concept des courses qui se suivent. NFS The Run s'apprécie pour son côté arcade, mais il ne laissera pas un souvenir impérissable.
60
Xboxygen
Alors, que vaut cette édition annuelle de Need for Speed ? Les ingrédients habituels sont bien là, avec une réalisation qui se tient, un jeu typé arcade, et du spectacle à l’écran. Dans le même temps, le jeu en ligne est bien faiblard, la sauce ne prend pas vraiment dans l’histoire racontée, et le contenu est un peu léger, donnant l’impression que ce jeu est sorti sans offrir vraiment tout ce qu’il aurait dû. Tout cela donne un titre moyen, avec lequel on peut s’amuser sans honte pour peu qu’on soit amateur de spectacle, mais qui ne déclenchera pas la passion. Pour le prochain épisode, il faudra en montrer un peu plus pour revenir dans la course.
60
Xbox360Achievements
Need for Speed: The Run feels like a missed opportunity. Had this been given more development time, rather than being put through the annual franchise wringer, Black Box might have had a chance of delivering on The Run's premise. Racing across the USA for a cash prize is a great concept, and perhaps there's a Jerry Bruckheimer and Michael Bay collaboration in there somewhere. Or possibly there's a sequel that can inject some variety and fun into proceedings, rather than a succession of thankless, exhausting rubber-band races against faceless opponents and stereotypical rivals. Need for Speed: The Run does generate some memorable highlights, but they're simply too few and far between.
50
Brutal Gamer
The Run sounds like a refreshing, original concept on paper. However, the execution makes you feel like you’re in a series of small races and time trials, rather than one big race. It’s fun in parts, and the multiplayer is great, but the main single player mode’s plot is forgettable and barely existent, and it can be beaten in a couple of hours, not including load times, menus and a large number of resets. The rubber band AI and the game’s seeming desire to want to wreck you at every turn also makes it a frustrating experience that will test even the most patient gamer. There’s a great concept and wonderfully pretty visuals here, but the design flaws and short single player mode make this hard to recommend.
50
Jeuxvideo.fr
En refusant de tomber dans l’abondance de scripts sans pour autant offrir une quelconque liberté, Need For Speed The Run peine à convaincre malgré une mécanique de conduite accessible offrant pas mal de sensations à haute vitesse. Les quelques bons moments passés avec le jeu sont malheureusement complètement annihilés par le manque d’inspiration des tracés et la longueur abusive des temps de chargement. Avec un concept si fort et des environnements à l’identité si marquée, Black Box tenait là deux bons éléments pour nous pondre un Need For Speed qui tient la route. Après ProStreet et Undercover, la mission est, hélas, une fois de plus ratée.
45
JeuxVideoPC.com
Avec ses trois heures de jeu (moitié plus en comptant les temps de chargement), son scénario sans intérêt, son manque de contenu latent, et son multijoueur maigrichon, Need for Speed : The Run a bien du mal à convaincre l’amateur de jeu de course arcade et décevra franchement le fan de la série. Il y a du bon pourtant dans ce Need for Speed. La conduite est correcte, les sensations de vitesse sont bien présentes et les décors sont variés. Mais à 70 €, vous avez certainement un autre jeu plus intéressant à acheter à ce prix là.